Le Discoglosse corse

Le Discoglosse corse


Caractéristiques :

Ordre des Anura famille des Alytidae

L'espèce est semblable au discoglosse sarde. Plus robustes ils sont néanmoins sensiblement plus petits. Muni de longs membres et de doigts arrondit, il est démuni de glandes paratoïdes.

Motifs irréguliers grisâtre, marron rougeâtre, plus ou moins nuancés au reste du corps. Face ventrale  blanche.

Longueur totale 6,5 cm pour les mâles, 6,2 cm pour les femelles.

Habitat :

Le discoglosse corse est visible dans le sud de la corse, entre 40 et 2000 mètres d'altitude. Il préfére les eaux naturelles des rivières, ruisseaux et trou d'eau où les femelles pondent leurs oeufs, sur les fonds caillouteux.

 

Le Discoglosse corse

Discoglossus montalentii

Discoglosse-montalent4Discoglosse corse ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus

Le discoglosse corse est principalement actif la nuit. Il fréquente les ruisseaux où il recherche de petits invertébrés terrestres et aquatiques. La période de reproduction chez cette espèce s'étale sur deux mois, d'avril à fin mai, alors qu'elle peut durer 6 mois chez le discoglosse sarde.

La femelle pond jusqu'à 1500 oeufs déposé en amas de 20 à 50 oeufs, qui éclosent au bout de deux à dix jours. Le têtard se métamorphose au bout de trente à soixante jours. Les jeunes ne se reproduiront qu'à partir de 3 ans.

 

Discoglosse-montalentDiscoglosse corse ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus

Discoglosse-montalent2Discoglosse corse ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus