Le Discoglosse Sarde

Le Discoglosse Sarde


Caractéristiques :

Ordre des Anura famille des Discoglossidae

L'espèce est semblable au discoglosse peint. Plus robustes ils sont néanmoins sensiblement plus petits, avec un museau plus pointu.

Les petits points sur le dos sont trés caractèristiques du discoglosse sarde. Il est démuni de sac vocal.

Longueur totale 7 cm pour les mâles, 7,5 cm pour les femelles.

Habitat :

On peut observer l'espèce jusqu'à 1700 mètres d'altitude (vallée du Tavignano, ou lac de l'ospédale). Son habitat est trés varié, trou d'eau, ruisseaux, étangs, mares.

 

Le Discoglosse Sarde

Discoglossus sardus

Discoglosse-sarde5Discoglosse sarde ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus

 

Cette espèce de discoglosse est essentiellement aquatique, quoiqu'elle vagabonde souvent à une certaine distance du plan d'eau où elle vit et se reproduit normalement.

Le discoglosse sarde est actif de jour comme de nuit. La reproduction peut avoir lieu à différents moments de l'année, mais l'amplexus et la ponte se déroulent surtout d'avril à septembre.

La femelle pond 200 à 1500 oeufs déposé en amas de 20 à 50 oeufs, qui éclosent au bout de deux à dix jours. Le têtard se métamorphose au bout de trente à soixante jours.

 

Discoglosse-sardeDiscoglosse sarde ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus

Discoglosse-sarde3Discoglosse sarde ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus

Discoglosse-sarde4Discoglosse sarde ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus

Discoglosse-sarde6Discoglosse sarde ©Jean Muratet ecodiv et herpetofocus