Le gobemouche gris

Le gobemouche gris


Identification : plumage gris-brun, dessous clair, tête et poitrine finement striées de brun, sexes identiques.

Nidification : les deux sexes construisent un nid léger, formé de ramilles, de mousse, de crin et de laine, maintenu par des toiles d'araignées. Il est posé dans la végétation grimpante, dans un arbre, dans l'ancien nid d'une autre espèce ou dans une cavité. Ponte en mai-juin de 4 ou 5 oeufs blancs bleuâtre ou verdâtre fortement tachetés de brun-rouge. C'est surtout la femelle qui couve au cours des 13 jours environ que dure l'incubation. Les jeunes, nourris par les deux parents, s'envolent à l'âge de 2 semaines.

Régime : insectes volants, principalement mouches et moustiques, papillons, guêpes, libellules, etc. Ocasionnellement des vers de terre.

 

Gobemouche gris

Muscicapa striata 13 cm

 

Le Gobemouche gris est un petit oiseau discret et insignifiant, au plumage terne et au chant monotone, qui passe pour cette raison bien souvent inaperçu. Mais, sous cette apparence modeste et paisible, le Gobemouche cache une redoutable nature de chasseur. Du haut de son poste de guet, il ne laisse échapper aucun insecte: fondant sur lui, il le saisit dans un claquement de bec, et revient vers son perchoir; là, il l'achève et le décortique pour l'avaler prestement. A chaque occasion, il recommence ce manège.

S'il se montre intolérant à l'égard de ses congénères, il ne s'effarouche pas trop, en revanche, de la présence de l'homme et élève souvent sa nichée au voisinage de celui-ci. On la trouvera à proximité des maisons, dans la vigne vierge, ou dans le lierre qui grimpe le long d'un mur. C'est un oiseau fidèle, qui revient souvent d'année en année installer son nid exactement au même endroit, au mépris des chats, des Pies et des Geais, qui le lui détruisent fréquemment. Après l'envol des jeunes, les deux parents s'occupent encore d'eux, pendant un certain temps, en leur apportant des insectes.