L’Epervier d’Europe

L’Epervier d’Europe


Identification : Ailes courtes et rondes, longue queue, mâle gris ardoisé dessus, rayé de rouge brique dessous, la femelle plus forte, dessus et raies du dessous bruns, sourcil blanchâtre.

Nidification : Petite aire de brindilles amassées surtout par la femelle dans un arbre, ponte originairement en mai, de 4 à 6 œufs blancs bleuâtre, avec des taches rouge-brun, incubation par la femelle seule durant 35 jours, élevage des jeunes au nid par les deux parents pendant 1 mois.

Régime : Moineaux, Pinsons, Etourneaux et autres petits oiseaux, à l’occasion petits rongeurs.

 

L'Epervier d'europe

Accipiter nisus Mâle 27cm Femelle 37 cm

 

L’Epervier chasse toujours par surprise. La rapidité foudroyante de son vol lui permet de fondre sur sa proie en profitant d’un repli de terrain ou d’une haie pour surgir comme un boulet et s'esquiver aussi vite, emportant dans ses longues serres un des petits oiseaux qui constituent son régime de prédilection. Mais, s’il a manqué son coup, ce qui lui arrive plus souvent qu’on ne le croit, on le verra vite abandonner la poursuite pour regagner le couver du bois.

On aurait tort de reprocher à l’Epervier ses dramatiques apparitions, admirons plutôt ses qualités de chasseur, sa sobre livrée, sa silhouette nerveuse, son œil d’or. Il teint une place indispensable dans l’équilibre des espèces, ses proies sont choisies parmi les oiseaux dont la pullulation devient préjudiciable aux récoltes, et son appétit, respectable pour sa petite taille, n’est pourtant pas colossal : deux proies de la taille d’un Moineau lui suffisent amplement pour la journée.

Ses qualités exceptionnelles en vol font merveille lors des parades. Larges cercles nonchalants et vols planés alternent avec de folles chutes de piqué et des montées en spirales ou en chandelles. Au cours de leurs évolutions, les partenaires émettent des séries de sifflements.