Le Faisan de Colchide

Le Faisan de Colchide


Identification : le coq Faisan a un plumage brillant, à dominance cuivrée, avec des variations individuelles - la poule Faisane est brun jaunâtre terne, avec la queue plus courte.

Nidification : la poule déblaie le sol généralement à l'abri du taillis et garnit la cuvette ainsi creusée de maigres débris végétaux. Niche parfois dans les meules ou les vieux nids d'oiseaux. Elle pond de 8 à 15 oeufs, vert olive pâle, d'avril à juin. Elle s'occupe seule de l'incubation ( 22 - 27 jours) et de l'élevage des jeunes, qui quittent le nid au bout de quelques heures, et peuvent voler à 2 semaines.

Régime : Surtout végétarien, des fruits et graines aux bourgeons et jeunes pousses sauvages, insectes et parfois petits vertébrés.

 

Faisan de Colchide

Phasianus colchicus

Mâle 85 cm dont 45 cm pour la queue
Femelle 60 cm dont 22 cm pour la queue

 

Ce bel oiseau aux couleurs chatoyantes et variées, avec ses caroncules rouges autour des yeux et sa longue queue affinant une silhouette un peu lourde, garde, de son origine asiatique, un aspect exotique. Originaire du Caucase, le Faisan de Colchide fut introduit en Europe par les Anciens, qui appréciaient sa chair délicate. Ces implantations ont fort bien réussi, et le Faisan est désormais commun en France à l'état sauvage. Chaque année, toutefois, on relâche, à l'ouverture des grandes chasses, de nombreux jeunes, élevés en enclos ou des oiseaux nouvellement importés. 

Les populations françaises sont le produit de nombreux croisements. Une mutation au plumage très assombri s'est manifestée dans nos pays. D'autres Faisans ont fait une apparition plus ou moins éphémère, mais, seul, le Faisan de Colchide, vénéré, s'est maintenu dans quelques grandes forêts sans  connaître, toutefois, le succès de "notre" Faisan de chasse. Les chasseurs connaissent bien l'envol bruyant du Faisan, souvent accompagné d'un gloussement d'alarme. L'oiseau semble lourd, mais surprend toujours lorsqu'il surgit comme un boulet de canon pour s'échapper vers les taillis où il se réfugie.